• Cyril

La mode éco-responsable et les vêtements éthiques : une tendance toujours plus marquée

Dernière mise à jour : 15 sept. 2020

Alimentaire, hygiène et santé, transports, et maintenant prêt-à-porter : tous les secteurs de la consommation basculent un par un vers un positionnement éthique. Les anciens acteurs revoient leur communication, leurs processus de fabrication, leurs filières d’achat ou leurs canaux de distribution pour faire face à l’arrivée de start-ups « ethic-native » construites avant tout pour répondre à ces nouveaux enjeux de consommation et en faire un business model redoutable. N’dolo en est une parfaite illustration via ses vêtements éthiques et ethniques en coton bio fabriqués en France (à découvrir prochainement).

Un rapide saut dans un passé pas si lointain

Face à l’arrivée de Yuka, les plus gros distributeurs ont revu leurs positions et leurs habitudes pour le plus grand plaisir de leurs consommateurs (et pour la défense de leurs parts de Marché). Une application mobile a réussi en quelques mois là où les associations et les pouvoirs publics peinent depuis des années.

Cet exemple parmi d’autres est à l’image de la place de plus en plus importante prise par l’écologie, le développement durable, le respect des droits de l’homme et la consommation responsable (circuits courts, bio, made in France…) dans l’esprit des citoyens. Car oui, avant d’être des consommateurs, les clients de toutes ces marques sont des citoyens, et pensent désormais comme tel.

Une tendance qui se démocratise

Cette prise de conscience collective, bien que ne concernant pas encore 100% de la population française, est facilitée par différents facteurs importants, notamment :

1/ Des produits et services éthiques qui se démocratisent et deviennent abordables pour un nombre toujours plus grand de personnes.

2/ Une mode de la déconsommation / slow-consommation est arrivée, et les gens sont désormais prêts à consommer moins pour consommer mieux, même si cela signifie des produits un peu plus chers.

3/ Une médiatisation toujours plus importante des conséquences de nos actes sur la planète.

4/ Une place centrale prise par les réseaux sociaux, permettant à chacun de faire entendre sa voix et d’avoir un écho auprès de tous

Le prêt à porter également concerné

Cette tendance, constatée depuis quelques années dans l’alimentaire (en premier lieu à travers l’essor des produits bio) arrive désormais dans de nombreux secteurs de consommation, y compris dans le secteur de la mode et du prêt à porter. Et les actions mises en place par les acteurs implantés (qu’ils soient spécialistes du e-commerce, implantés dans nos centres commerciaux, ou même sur les podiums) pour faire face aux spécialistes de la mode éthique (LePantalon, Le Slip Français, N’dolo…) n’est pas sans rappeler les adaptations tout feu tout flamme du secteur de la Grande Distribution face à Yuka dans un passé récent.

Il est enthousiasmant de voir les choses bouger et s’accélérer. Ce n’est peut-être qu’une goutte d’eau dans l’océan, mais au moins c’est une goutte d’eau qui ne fera pas déborder le vase.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon